Vous envisagez de faire un voyage sur la Corée du Sud ou sur la chine ? Vous n’avez aucune raison de faire un choix entre ces deux pays. Vous pouvez tous les visiter, car ils sont tous dotés d’infrastructures touristiques qui attirent toujours un peu plus d’Occidentaux. Si vous êtes à la recherche d’une destination exotique, accueillante et terriblement charmante, n’hésitez plus à choisir la Corée du Sud ou la Chine. Vous ne serez pas déçu. Voici quelques monuments incontournables à visiter en Corée du Sud et en Chine.

La Grande Muraille de Chine

nn
Il est impossible de visiter la chine sans découvrir sa célèbre Muraille. Considéré comme le monument le plus célèbre de toute l’Asie, cet édifice est un véritable symbole de la nation chinoise. La Grande Muraille de Chine mesure 6 700 kilomètres de la frontière coréenne au désert de Gobi. Cette muraille a été conçue initialement pour repousser les envahisseurs étrangers.

Cet édifice alterne forteresses, tours de guet et portes construites entre 214 et 204 avant J.-C. Il n’est pas possible de visiter toute la Muraille en un seul voyage. Cela ne peut se faire que par endroit. À cet effet, on vous conseille de choisir les endroits les plus rénovés, équipées de téléphériques et toboggans. À présent, il ne vous reste qu’à prendre contact avec cette agence de voyage en Chine pour faire votre réservation.

Le palais Gyeongbokgung

Encore appelé le palais de Gyeongbok, le palais de Gyeongbokgung est un monument que vous ne devez en aucun cas rater lors de votre voyage en Corée du Sud. Signifiant « palais du Bonheur resplendissant », il est réputé comme étant le premier parmi les 5 grands palais de Séoul et retrace beaucoup d’histoire. Ce bâtiment qui s’impose par sa stature possède une pièce hautement raffinée et décorée qui était utilisée comme une salle d’audience durant la dynastie Joseon.

De plus, ce joyau accueillait également  les cérémonies d’introduction. Conçue uniquement avec du bois, la salle du trône est élevée sur une plateforme à balustrade qui est peinte de dessins d’animaux mythologiques. Une autre raison de visiter ce palais est la richesse voire la multiplicité des objets exposés dans les musées. En effet, le palais possède un grand édifice haut de cinq étages destiné aux musées.

Deux d’entre eux méritent d’être visités à savoir le musée national du folklore et le musée national du palais. Dans ces musées, vous y trouverez de nombreux objets et pièces de grande valeur révélant quelques secrets de la culture coréenne.

Le Temple Bulguksa

nn
Le temple Bulguksa est composé de plusieurs bâtiments en bois et est divisé en trois parties :

  • le hall du Bouddha Vairocana appelé Birojeon ;
  • le hall du grand éveil appelé Daeungjeon ;
  • le hall du bonheur suprême appelé Geungnakjeon.

Ces terrasses sont conçues en pierre et représentent le pays du pays du Bouddha. De plus, vous découvrirez au sein du temple Bulguksa sept trésors nationaux de la Corée du Sud. Parmi ces trésors, figure :

  • les pagodes en pierre Dabotap et Seokgatap, Cheongun-Gyo ;
  • le pont du Nuage Bleu ;
  • les deux statues en bronze doré de Bouddha.

Par ailleurs, le palais représente également un espace reposant et calme pour la méditation.

La Cité Interdite

n
Encore appelé le Palais Ancien, la Cité Interdite est un palais qui se trouve au milieu de Pékin. De nos jours, la Cité Interdite est devenue un musée dans lequel sont conservés des trésors impériaux ainsi que de nombreuses œuvres d’art chinois. C’est le cas de la peinture chinoise, calligraphie et tout ce qui a rapport à l’art chinois.

Gigantesque et absolument impressionnant, c’est un véritable mausolée de la culture chinoise qui attire de touristes étrangers que de touristes chinois.