Vous venez d’adopter un chaton ? En tant que propriétaire, vous vous interrogez sur son alimentation et c’est normal. Il est important de veiller à l’alimentation de votre animal si vous souhaitez qu’il ait une bonne croissance. Cela importe également pour le mettre à l’abri de certaines maladies. Certes, l’éleveur puis le vétérinaire vous prodigueront quelques conseils lors de l’achat afin de bien le nourrir. Mais cela ne suffit pas. Plusieurs évènements (fin de la croissance, stérilisation éventuelle, modification du mode de vie, etc.) vont modifier les besoins nutritionnels de votre compagnon au cours de sa vie. Aussi, il y a la pléthore de solutions alimentaires proposées par les boutiques de nourriture pour chien et chat qui ne facilitent pas trop le choix. Vous trouverez ci-dessous tous les conseils qui vous permettront de vous occuper de votre animal.

Quelle alimentation proposer à son animal de compagnie ?

croquettesNormalement, la nourriture idéale pour un chat doit être constituée de 50 % de viande bouillie ou de poisson, de 20 % de céréales, de 20 % de légumes verts cuits et de 10 % de compléments vitaminés et d’huiles. Vous disposez de trois solutions pour respecter cet équilibre.

La nourriture sèche

En premier, vous pouvez pour la nourriture sèche à savoir les croquettes, composées principalement de farines. Elle a cet effet « brosse-à-dent » qui protège mieux les animaux contre les problèmes bucco-dentaires. Simples, pratiques, faciles à donner, les croquettes ont plus d’autonomie aux animaux. Pourquoi ? Parce qu’elles peuvent rester dans la gamelle pendant un long moment. Il faut noter aussi que le tarif de la nourriture sèche est imbattable. La seule précaution à prendre avec cette solution est que l’animal doit beaucoup boire.

La nourriture humide

Vous pouvez également opter pour la nourriture humide (pâtée, gelée…). Elle est composée de produits frais ou congelés. Elle nécessite plus de dépense et l’animal doit en prendre en grande quantité. Ce type d’alimentation est riche en protéines et en eau. Il convient pour les matous âgés qui ont des difficultés à mâcher. Les pâtées sont aussi moins amidonnées que les croquettes ce qui les rend plus digestes. L’inconvénient avec ce type d’alimentation est que les animaux essentiellement nourris avec des aliments humides forment plus de tartre et développent souvent des problèmes bucco-dentaires contrairement aux croquettes.

Bon à savoir : il n’est pas trop conseillé d’adopter essentiellement la  nourriture humide et la  nourriture sèche pour son chat. La meilleure solution serait de combiner les deux alimentations, car, chacune d’elle,  a ses avantages et ses inconvénients. En outre, quelle que soit l’option choisie entre ces deux nourritures, il est capital de veiller à la qualité du produit. Pour y arriver, vous pouvez régulièrement faire le tour des magasins ou recourir à des échantillons gratuits pour chat et chiens en ligne sur https://www.echantillon-gratuit.com/comment-recevoir-des-echantillons-gratuits-pour-son-chat par exemple. Vous devrez éviter à tout prix les produits bas de gamme. Veillez à la composition de chaque produit. Elle est indiquée sur chaque paquet.

L’alimentation « maison »

Bien qu’elle soit la plus conseillée, l’alimentation « maison » est très peu adoptée, car elle demande de la disponibilité et de l’énergie. Si l’idée de cuisiner pour votre chat vous tente, c’est une bonne chose. Mais vous ne pouviez pas lancer dans cette aventure à l’improviste. Vous devez consulter au préalable un vétérinaire qui va déterminer des rations et vous conseillera sur la composition des repas. Il est formellement de nourrir votre chat des restes de repas sous peine de graves carences alimentaires. Cela risque de déséquilibrer son régime alimentaire, de le faire grossir ou de l’inciter à réclamer en permanence.

Quand nourrir son chat ?

Vous devez veiller à donner à votre chat, chaque jour, les repas à des heures fixes autant que vous le pouvez. Généralement, les matous mangent 10 à 16 petits repas de quelques croquettes sur un cycle de 24 heures. Habituez votre chat à prendre plusieurs petits repas pendant la journée. Pour ce faire, laissez-lui sa nourriture à disposition. Le chat est, par excellence, un grignoteur qui a besoin d’une alimentation en libre-service. Dans cette optique, la meilleure solution est d’opter pour le distributeur automatique de croquettes. Il est très pratique surtout quand vous ne restez pas trop à la maison. Ainsi, il suffira à votre matou de faire rouler son distributeur mobile, pour prendre la nourriture dont il a besoin. Le principal avantage avec cet équipement est que votre animal ne vous sollicite pas en miaulant avant de remplir son bol et se servir. Cela va favoriser aussi son équilibre physique et mental.

Ne faites pas comme certains maitres qui offrent de grosses pâtées le matin en allant au travail et le soir en rentrant du travail. En effet, en nourrissant votre animal de cette manière, il risque de devenir obèse. De plus, il vous verra comme la source de ses aliments. Et rien de plus. Notez également que le libre-service ne veut pas dire que votre compagnon doit manger à volonté. Sinon, il peut également rapidement souffrir d’obésité.

Quelle ration de nourriture pour son chat ?

ChatVous devez penser à l’équilibre des rations de votre animal. Étant donné que tous les chats ne savent pas se rationner, on vous conseille de répartir la ration du jour tout au long de la journée. À cet effet, il est important de connaître le poids de son chat et d’adapter la quantité de nourriture en fonction. En moyenne, il lui faut 40 à 50 grammes d’alimentation par kilo de poids corporel. Mélangez environ :

  • 50 % de viande animale légèrement bouillie (bœuf, cheval, volaille, poisson…) ;
  • 20 % de céréales très cuites ;
  • 20 % de légumes verts cuits ;
  • 10 % de compléments vitaminés et d’huiles.

Mais ces données sont susceptibles de changer en fonction du type d’alimentation choisie et de la marque. Concoctez sa ration quotidienne et servez-la-lui à maintes reprises comme on vous l’a dit plus haut. Une telle distribution permet à l’animal d’acquérir une certaine autonomie et va l’aider à bien se réguler.
Il faut préciser aussi que le fait de trop rationner votre animal peut le stresser et l’amener à se goinfrer à chaque fois de peur de ne plus en avoir. Vous devez lui faire confiance afin qu’il apprenne de lui-même à se rationner, et cela dès son plus jeune âge.

 

Est-il bon de varier fréquemment la nourriture de son chat ?

Pensant bien faire, beaucoup de maitres changent souvent le menu de leur animal. Ils se disent certainement qu’avec le temps l’animal risque de trouver ses repas trop monotones. Mais c’est une grande erreur. Les chats adorent surtout consommer la même nourriture. La variété n’est pas leur fort. Par conséquent, si vous avez vraiment envie de faire plaisir à votre matou, on vous conseille de respecter son transit et d’éviter de changer régulièrement ses menus. Autrement, cela peut lui engendrer des troubles digestifs (en particulier, des diarrhées). C’est également pour cela que ne devrez pas lui donner les restes des nourritures que vous avez mangés. Si vous voulez par exemple changer son alimentation, notamment pour passer de la pâtée aux croquettes, ne le faites pas de manière radicale, mais tout en douceur. Sinon, il peut refuser même de manger parce qu’il ne reconnait plus sa nourriture habituelle. Évitez aussi de lui servir une alimentation trop chaude ou trop froide. Veillez également à ce qu’il boive, car l’eau lui est très indispensable.

Où nourrir son chat ?

Il ne suffit pas seulement de respecter les règles liées à l’alimentation de votre chat pour avoir le résultat escompté. Il faudra également tenir compte du lieu où vous le nourrissez. L’emplacement de la gamelle de votre chat doit être installé propre et surtout éloigné de la litière. Beaucoup de propriétaires installent souvent les  gamelles et les « toilettes » dans un espace réduit. Ils oublient que le chat est un animal très sensible aux odeurs. À l’instar de l’homme, il a horreur de manger dans ses toilettes. Cette pratique est donc à bannir. Pour le bien-être de votre compagnon, installez-lui sa gamelle en hauteur, car il aime chercher et manger sa nourriture tout en dominant son petit monde. D’ailleurs, cela va lui permettre  de faire un peu d’exercice.
N’oubliez pas également de laver très régulièrement ses gamelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here